Couleurs de l'Inde

Désert d'Arizona

Thaïlande

Le Perito Moreno en Argentine

Thaïlande

Fillettes au Népal

Action

Les Whitsundays en Australie

Action

Pains de sucre à Yangshuo en Chine

Action

Chameliers dans le désert indien

Action

Paysage de Nouvelle-Zélande

Action

Les chutes d'Iguazu au Brésil

Action

Cérémonie du thé servi par les geishas au Japon

Action

Le Taj Mahal au coucher du soleil

Action

Trek au Népal

Action

Salar d'Uyuni en Bolivie

Action

Maisons de Chine

Action

Las Vegas

Action

Tour des Annapurnas – Jour 3

Article écrit par Déborah le 25 jan 2009 | Pas de commentaire

NépalDébut de journée assez dur aujourd’hui malgré le porteur qui, lui, attaque la journée en tongs (il a quand même prévu des chaussures plus sérieuses, nous dit-il, quand l’ascension sera plus dure, dans quelques jours).

L’énergie revient vite heureusement, et nous permet de profiter de paysages de plus en plus beaux : des chutes d’eau vertigineuses de tous côtés, des cultures en terrasse à perte de vue, des villages plus mignons les uns que les autres et, au loin, des montagnes enneigées d’une hauteur incroyable.

Nous déjeunons à 1700 mètres d’altitude, et nous sentons pour la première fois depuis notre départ que la température est clairement descendue. On pense qu’il doit faire 15°C, au lieu des 20°C du début. Tant mieux, l’ascension est nettement plus agréable dans ces conditions. Je n’ose d’ailleurs pas imaginer ce que doivent endurer les trekkers en haute saison !

Fin de la journée à 2150 mètres, dans une guest house encore plus propre que les précédentes pour seulement 100 roupies népalaises (1€). En fait, c’est aussi nous qui choisissons mieux, et le porteur nous aide d’ailleurs dans notre tâche. L’eau et les gâteaux, par contre, qui sont nos principaux moteurs dans les moments d’efforts, sont de plus en plus chers au fur et à mesure de notre ascension : jusqu’à 1€ le litre d’eau ! Il faut dire que depuis ce matin, nous sommes entrés dans une zone où les routes ne sont praticables qu’à pied, et les villages que nous traversons ne sont donc approvisionnés que par des mulets que nous croisons sans arrêt sur notre chemin. Notre porteur nous apprend d’ailleurs qu’une route est en construction, qui pourrait bien réduire le tour des Annapurnas à une semaine d’ici à cinq ans ! Selon lui, les touristes n’hésiteront alors plus à faire ce trek en jeep jusqu’au moment où il sera nécessaire de franchir le col de Thorong-La à pied. Difficile à croire quand on voit par où nous passons tous les jours et les ponts de singe que nous traversons ! Nos amis d’Allibert, pourtant, nous ont dit aujourd’hui que leur tour ne leur prendrait pas plus de 12 ou 13 jours au lieu de 16 à 18 jours pour nous, car ils ont l’intention de sauter quelques étapes pour les faire en voiture (tricheurs !).

Tour des Annapurnas – Jour 2

Article écrit par Déborah le 24 jan 2009 | 1 commentaire

NépalDépart matinal pour combler notre retard d’hier.

En fin de matinée, nous croisons pour la première fois un groupe de trekkers et nous apprenons qu’il s’agit du directeur d’Allibert, l’agence spécialiste de la montagne, venu tester en personne le tour des Annapurnas en basse saison pour mieux le vendre dans son catalogue. Il est accompagné de guides locaux francophones employés par Allibert et d’une journaliste de Trek Mag qui relatera prochainement leurs aventures.

Ils nous conseillent de prendre un porteur dès la prochaine étape, ce qui ne me paraît pas nécessaire de prime abord mais se révèle indispensable en fin de journée, où nous connaissons quelques moments pénibles dans des ascensions pas tellement dangereuses mais malgré tout difficiles. Nous en trouvons un dès notre arrivée en fin d’étape, et dînons de notre riz au curry désormais quotidien ; après un petit déjeuner de nouilles et un déjeuner de riz aux légumes, nous réalisons que nous allons sacrément manquer de diversité dans nos repas même si la cuisine est bonne et pas chère (entre 1€ et 2€ par personne) dans ces petits villages reculés du Népal.