Couleurs de l'Inde

Désert d'Arizona

Thaïlande

Le Perito Moreno en Argentine

Thaïlande

Fillettes au Népal

Action

Les Whitsundays en Australie

Action

Pains de sucre à Yangshuo en Chine

Action

Chameliers dans le désert indien

Action

Paysage de Nouvelle-Zélande

Action

Les chutes d'Iguazu au Brésil

Action

Cérémonie du thé servi par les geishas au Japon

Action

Le Taj Mahal au coucher du soleil

Action

Trek au Népal

Action

Salar d'Uyuni en Bolivie

Action

Maisons de Chine

Action

Las Vegas

Action

Tour des Annapurnas – Jour 8

Article écrit par Déborah le 30 jan 2009 | 1 commentaire

NépalToute petite ascension aujourd’hui (4h à peine), mais certainement la plus difficile pour moi à ce jour ; non en raison de sa difficulté intrinsèque, mais compte tenu du fait que ma motivation pour ce trek s’est envolée avec notre journée de repos.

Les effets de l’altitude se font maintenant clairement sentir, même si je n’ai pas le mal des montagnes pour l’instant : plus de mal à reprendre sa respiration, des jambes d’une tonne chacune qu’il faut soulever à chaque pas dans un effort surhumain et, bien sûr, le thermomètre qui continue de descendre au fur et à mesure que nous grimpons. Nous sommes maintenant à 4000 mètres… J’espère pouvoir tenir le coup, ça ferait tellement plaisir à Alex !

Tour des Annapurnas – Jour 7

Article écrit par Déborah le 29 jan 2009 | 1 commentaire

NépalJour de repos pour moi aujourd’hui ; j’ai passé ma journée à lire et à regarder des films sur EeePC (voilà au moins 900 grammes que je porte sans rechigner) tandis qu’Alex, ne sachant jamais être raisonnable, a fait une randonnée de 7 heures.

No comment.

Tour des Annapurnas – Jour 6

Article écrit par Déborah le 28 jan 2009 | 1 commentaire

NépalArrivée à Manang (3600 mètres), où nous ferons demain une journée d’acclimatation (c’est-à-dire rien, le temps d’habituer notre corps aux altitudes qu’il n’a pas l’habitude de connaître). Il n’y a pas grand-chose à faire ici, si ce n’est de belles randonnées alentours. Alex s’est motivé pour en faire une demain mais pas moi. Je suis déjà fière d’être arrivée jusque là donc je m’offre ce petit plaisir de rester au lit toute la journée. Après ce qu’on a enduré et pire, ce qui nous attend, ce n’est pas tellement un luxe.

Tour des Annapurnas – Jour 5

Article écrit par Déborah le 27 jan 2009 | Pas de commentaire

NépalIl est 14h30 et nous terminons notre étape du jour, qui a été relativement courte et facile. On s’offre le luxe d’un lodge avec toilettes et douche attenant à la chambre pour le même prix que d’habitude. C’est appréciable, car hier nous nous sommes décrassés aux lingettes tant l’idée de devoir sortir dans le froid après la douche nous était désagréable (les douches sont sur le palier, et le palier est toujours dehors…). Ce qui est bien, en cette saison, c’est que nous pouvons choisir nos lodges et refuser ceux qui nous paraissent moins propres ou simplement moins bien. En haute saison, les villes de fin d’étape sont prises d’assaut et peuvent accueillir jusqu’à 400 personnes par nuit ! Et dire que nous n’avons pas croisé un seul touriste depuis 3 jours…

Nous sommes désormais à 3200 mètres, altitude où nous devons être beaucoup plus vigilants pour pouvoir repérer les premiers symptômes d’un potentiel mal des montagnes. Pour cette raison, nous ne ferons plus qu’un maximum de 400 mètres de dénivelé positif par jour. Quelle bonne nouvelle ! (Enfin, ne nous faisons pas d’illusions non plus : rien ne nous empêche de faire plus de 400 mètres d’ascension par jour, pourvu qu’on redescende suffisamment ensuite pour respecter la règle qui veut que nous ne dépassions pas cette différence d’altitude par jour pour ne pas tomber malades… Nous aurons peut-être des surprises, donc !)

Quoi qu’il en soit, je maîtrise de mieux en mieux le déroulement des journées et l’organisation qu’elles nécessitent. Le moment le plus difficile est toujours, et de loin, entre 8h et 10h, quand il faut se mettre en route sans autre perspective que 4h de marche d’affilée. Le meilleur moment de la journée, au contraire, ce sont les quelques heures qui suivent immédiatement la douche et précèdent le coucher du soleil, lorsqu’on peut s’engouffrer dans son sac de couchage pour lire ou écrire un peu. Ah ! les joies simples du trekker ;-)