Couleurs de l'Inde

Désert d'Arizona

Thaïlande

Le Perito Moreno en Argentine

Thaïlande

Fillettes au Népal

Action

Les Whitsundays en Australie

Action

Pains de sucre à Yangshuo en Chine

Action

Chameliers dans le désert indien

Action

Paysage de Nouvelle-Zélande

Action

Les chutes d'Iguazu au Brésil

Action

Cérémonie du thé servi par les geishas au Japon

Action

Le Taj Mahal au coucher du soleil

Action

Trek au Népal

Action

Salar d'Uyuni en Bolivie

Action

Maisons de Chine

Action

Las Vegas

Action

On a marché sur le Perito Moreno !

Article écrit par Déborah le 30 août 2009 | Pas de commentaire

ArgentineEn Patagonie, en dehors des baleines, c’est aussi et surtout pour le Perito Moreno qu’on y va. Un glacier qui n’est certes pas le plus grand au monde (30 km quand même), mais certainement parmi les plus beaux et les plus impressionnants.

On l’a d’abord vu en faisant une croisière au milieu des nombreux glaciers autour de la petite ville d’El Calafate, et c’était déjà une belle expérience que de se balader en bateau au milieu de tous ces icebergs de plusieurs mètres qui paraissent bleus à cause d’une illusion d’optique.

Croisière au milieu des icebergs

Croisière au milieu des icebergs

Arrivée du bateau près du Perito Moreno

Arrivée du bateau près du Perito Moreno

Mais d’y aller et de faire une balade sur le Perito Moreno en chaussant des crampons, ça c’est quand même autre chose. D’abord on approche ce front de glace de 2,5 km de large et de 50 mètres de haut, et on peut voir une bonne dizaine de kilomètres de la longueur de son immense langue de glace. Et ensuite on marche au milieu de ses crevasses et de ses lacs gelés, de ses reliefs qui font comme de petites montagnes à perte de vue, et on se sent tout petit quand on entend un énorme bruit de craquement alors qu’on ne voit qu’un minuscule morceau de glace se détacher de son front pour former un iceberg de plus.

Vue de face du Perito Moreno (impossible d'avoir toute la largeur sur une seule photo !)

Vue de face du Perito Moreno (impossible d'avoir toute la largeur sur une seule photo !)

On vous sert ensuite un whisky on the rocks (en provenance directe du glacier, bien sûr), et c’est au moins ce qu’il vous faut pour vous remettre de ce paysage à couper le souffle.

Ecrivez votre commentaire :