Couleurs de l'Inde

Désert d'Arizona

Thaïlande

Le Perito Moreno en Argentine

Thaïlande

Fillettes au Népal

Action

Les Whitsundays en Australie

Action

Pains de sucre à Yangshuo en Chine

Action

Chameliers dans le désert indien

Action

Paysage de Nouvelle-Zélande

Action

Les chutes d'Iguazu au Brésil

Action

Cérémonie du thé servi par les geishas au Japon

Action

Le Taj Mahal au coucher du soleil

Action

Trek au Népal

Action

Salar d'Uyuni en Bolivie

Action

Maisons de Chine

Action

Las Vegas

Action

Archives de la catégorie 'Australie' :

Ayers Rock

Article écrit par Déborah le 24 mai 2009 | Pas de commentaire

L’eau est plus chère que les jus de fruits, le prix de l’essence flambe, la température est carrément plus chaude qu’au sud de l’Australie : pas de doute, on est bien à Alice Springs, au milieu de l’Australie (c’est-à-dire au milieu de nulle part). On est en plein « outback », ce désert broussailleux si propre à l’Australie qui abrite la plupart des Aborigènes du pays. On les voit partout dans les rues, désoeuvrés et inadaptés à cet environnement urbain, dans l’indifférence la plus totale. C’est assez triste à voir, en fait.

Alors que vient-on faire à Alice Springs, haut lieu du tourisme en Australie ? On vient (souvent de loin) voir Ayers Rock. Ou Uluru, pour les Aborigènes. Mais si, vous savez, Ayers Rock, ce gros rocher rouge sacré aux yeux des Aborigènes à qui ces terres appartiennent…

Pour le voir, il faut rouler 450 km depuis Alice Springs, la ville digne de ce nom la plus proche. Et là, tout à coup, au moment où on s’y attend le moins, il se dresse, en plein milieu de rien. C’est ce qu’il a de plus impressionnant, en fait. Pour le reste, eh bien… Il est comme on l’imagine, ni plus ni moins ; ou plus exactement comme on l’a vu 50 fois en carte postale avant de le voir en vrai.

Bref, je n’ai pas été touchée par le mysticisme du lieu, même s’il y a beaucoup à apprendre dans la région sur les Aborigènes et sur le désert australien (ce que j’ai trouvé très intéressant, en revanche).

Mais parce que les couleurs d’Ayers Rock sont belles et changent au fil de la journée, je mets quelques photos en ligne pour compléter celles qu’a mises Alex :

Ayers Rock le matin

Ayers Rock le matin

Ayers Rock le midi

Ayers Rock le midi

Ayers Rock l'après-midi

Ayers Rock l'après-midi

Ayers Rock au coucher du soleil

Ayers Rock au coucher du soleil

Les Inedits de l’Australie – Montez en haut de l’Ayers Rock avec nous!!

Article écrit par Alex le 23 mai 2009 | 2 commentaires

En exclusivite pour vous, voici un album photos qui vous permet de monter virtuellement avec nous en haut de l’Ayers Rock, le gros rocher rouge au milieu de l’Australie, dans l’Outback (comprendre le desert australien).
Pourquoi cette visite virtuelle? Tout simplement pour vous eviter de vous ruiner la sante (il peut faire 47 degres ici en ete!!) et le porte-monnaie car la merveille demande un gros budget! En effet, tout est prevu autour d’Ayers Rock pour que le touriste y laisse des plumes. Les stations essence entre Ayers Rock et Alice Spring, la seule grosse bourgade situee dans le coin (465km exactement), offrent une essence pres de 60% plus cher que dans le reste du pays. Les hebergements a proximite du rocher se resument a des hotels de luxe ou au moins tres cher, a savoir souvent au dessus de 300-400 AUD par nuit (170 a 220 EUR par nuit).
Enjoy!

La Great Ocean Road

Article écrit par Déborah le 20 mai 2009 | Pas de commentaire

AustralieCe qui est bien, en Australie, c’est que si vous ne savez pas où aller ni quoi voir, les Australiens, eux, le savent pour vous : quand on appelle une route la « Great Ocean Road » (ou GOR pour les intimes), on fait forcément un petit appel de pied aux touristes.

On n’a pas échappé à la règle, donc, notre objectif en 4 semaines en Australie étant de faire les principales attractions locales. Allez, je ne fais pas durer le suspense plus longtemps : la vérité est que, certes, c’est vraiment très beau, mais qu’en comparaison, on se rend compte que nos plages à nous ne sont pas si mal non plus, même si on n’en fait pas des tonnes en termes de marketing en les nommant « les Sublimes Routes du bord de Mer » ;-)

Enfin, ce n’est que mon avis, une fois de plus, donc je vous laisse juges…

Wineglass Bay

Article écrit par Déborah le 16 mai 2009 | Pas de commentaire

AustralieAllez, arrêtons de nous plaindre : après les deux jours que nous venons de passer en Tasmanie, on ne peut vraiment pas regretter de ne pas être allés jusqu’au bout de nos convictions avec l’Overland Track.

Il a bien fallu trouver une solution de repli après cette petite excursion sacrément écourtée. Celle que nous avons choisie a d’abord été de passer une journée à Launceston, la deuxième ville plus importante de la Tasmanie, pour nous remettre de nos émotions ; puis nous avons du faire un choix entre la côte est et la côte ouest pour revenir vers Hobart, parce que nous n’avions plus le temps de tout faire : impossible de rouler la nuit ici, il y a vraiment trop de kangourous, wallabies et lapins sur les routes après la tombée de la nuit.

On a opté pour la côte est et sa (localement) célèbre Wineglass Bay. Ne me demandez pourquoi ça s’appelle comme ça, je n’en ai toujours pas la moindre idée. Une chose est sûre : c’est beau, très beau, sublimement beau. Pas de baraque à frites à l’horizon, ici on est en plein parc naturel et toute construction est proscrite. Allez, je laisse les photos parler pour nous :